Les nouvelles des Bicycool

Juillet 2004

La cote dalmate

Nos yeux ont été conquis par la beauté de la c?te dalmate et de ses multiples ?les qui se détachent jusqu'à l'horizon dans un bleu azur. D'ailleurs nous ne sommes pas les seuls à en juger par le nombre de voitures allemandes, polonaises, slovènes, hongroises, lituaniennes et italiennes qui nous doublent sur la route c?tière que nous suivons. Corniche surplombant la mer et les criques sauvages, ponctuée de "car wash" tous les km (à croire que les croates sont des furieux de lavage de voitures!) qui escalade les montagnes tombant abruptement dans la mer cristalline. Dès que le soleil baisse sur l'horizon, des familles entières surgissent sur les bas-c?tés de la route avec de petits panneaux "Sobe" (chambre) qui fleurissent alors partout. Une chambre à louer: c'est le gagne-pain de la plupart des croates qui vivent, pour beaucoup, du tourisme. M?me si la situation de ces mères croates, réduites à guetter le touriste, assises sur un tabouret au bord de la nationale, est pitoyable, le niveau de vie des gens ici est beaucoup plus élevé que dans le reste des Balkans. Les croates font souvent figures de nouveaux riches et éveillent la jalousie à l'intérieur des terres (qui ne bénéficie pas de la m?me popularité touristique!)

Priscille & Christophe.


Les grandes étapes réalisées

  • Rijeka 30/06/04, dormi à la Croix-Rouge!
  • Zadar 05/07/04, beaux bivouacs sur la plage.
  • Split 07/07/04, grande ville portuaire
  • Dubrovnik 10/04/04, ma-gni-fi-que!

Racontez-moi l'histoire de...la Croatie

Pays en paix depuis peu de temps, les frontières actuelles reflètent un découpage récent qui a connu au cours des siècles de multiples modifications...Sous influence vénitienne, autrichienne et autre, cette région ne peut pas se vanter d'une grande stabilité depuis qu'elle est peuplée. Pire, c'est pratiquement la première fois, dans toute son histoire, qu'elle connait un peu de répis. Pour combien de temps?...

Dubrovnik

Encore complètement fortifiée, la vieille ville de Dubrovnik est un petit joyau qui témoigne du riche passé commercant de cette ville. Erigée en république indépendante, elle sut garder une autonomie relative vis à vis de ses nombreux envahisseurs successifs. La république de Venise notamment l'annexera, tandisque l'Autriche lorgnera dessus pendant longtemps.

De nos jours, on peut se balader dans ses ruelles piétonnes dallées, sous le regard sévères des batiments moyen-ageux qui ne voient plus passer que des touristes mangeant des glaces!


Le coin des sportifs

Quelques chiffres sur ces dernières semaines:

  • distance parcourue en Croatie: 700km
  • vitesse moyenne sur la p?riode: 14,5km/h
  • nbre de jours de repos: 1j (sur 13 jours).

Ces deux semaines en Croatie ont été orientées "plage". La Croatie étant un petit paradis pour les criques sauvages qui permettent des bivouacs au clair de lune bien agréables!

Mais la route cotière étant la plupart du temps en corniche au-dessus de la mer, les journées restent très sportives avec beaucoup de montées...

Nous avons rencontré plusieurs fois d'autres voyageurs à vélo et, particulièrement, des cyclistes qui se dirigeaient, comme nous, vers la Grèce! Mais pas par le meme chemin...Nos routes ne se sont donc pas jointes mais seulement croisées, pour quelques jours parfois, ce qui fut bien sympatique!


Les étapes à venir

  • Bosnie-Herzégovine
  • Monténégro
  • Serbie

 

Brèves

Christophe casse sa selle.

Nous avons dépassé les 1000km!

Christophe crève pour la première fois.

Projet réalisé avec le concours de , de la , , , , , , , , , , , et .

Rendez-vous sur le site:
bicycool.free.fr
pour les dernières nouvelles.


Edition et routage: Fidelead

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre, cliquez ici.

- 2004-2005 Bicycool -